Le secteur public pourrait compter jusqu’à 650.000 employés d’ici la fin de l’année !

Kamel Ayadi, ministre de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption
Kamel Ayadi, ministre de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption

Le ministre de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption, Kamel Ayadi, a annoncé ce jeudi 11 août sur les ondes de radio Mosaïque FM, que l’Etat tunisien comptera jusqu’à 650.000 employés dans le secteur public d’ici la fin de 2016.

« La situation économique du pays est difficile à cause notamment de la masse salariale qui ne cesse de s’accroître. Le secteur public en Tunisie pourrait compter jusqu’à 650.000 employés d’ici la fin de l’année tandis que la fonction publique peut fonctionner avec la moitié de ces employés », a exprimé Kamel Ayadi.

Le ministre de la Fonction publique a déclaré que son ministère possède un programme de réforme qui est en cours d’exécution rajoutant que le gouvernement actuel tient à honorer les accords signés avec les syndicalistes avant la mise en place du futur gouvernement.

L’Institut National de la Statistique (INS) a publié récemment un rapport retraçant l’évolution du nombre de recrutement de fonctionnaires publics dans les établissements de l’Etat à savoir les ministères et établissements publics entre 2010 et 2014.

Un bond spectaculaire a été constaté lors de l’année 2012 soit durant le gouvernement de la Troïka (Ennahdha-CPR-Ettakatol) avec 90.000 agents recrutés contre 9934 en 2011, soit le recrutement de 88.164 agents de plus.

Commentaires:

Commentez...