Des policiers en uniforme et en véhicule de patrouille « braquent » un citoyen

Les agents de la brigade criminelle d’El Gorjani viennent d’arrêter les auteurs d’un « braquage » ayant permis de subtiliser une importante somme d’argent à un citoyen.

Un « braquge » un peu spécial quad on sait que ses auteurs sont quatre policiers en uniforme et deux en civil qui opéraient à bord d’une voiture de patrouille et qui auraient préparé leur coup à l’avance, selon les premiers éléments de l’enquête révélés sur la page Facebook du ministère de l’Intérieur.

Hedi Mejdoub, ministre de l’intérieur et Abderrahman Haj Ali, directeur général de la sûreté nationale, à la direction de la police judiciaire à Elgorjani
Hedi Mejdoub, ministre de l’intérieur et Abderrahman Haj Ali, directeur général de la sûreté nationale, à la direction de la police judiciaire à Elgorjani

Le forfait a eu lieu du côté de Ben Arous, lorsque le citoyen en question, un trafiquant de devises, toujours selon la même source, a fait l’objet d’un contrôle de la part des agents impliqués dans l’affaire. Ce dernier était à bord d’un taxi lorsque la patrouille l’a arrêté pour « investigation ».

En fait, ces policiers connaissaient le trafiquant et avait eu vent grâce à des complices de son déplacement et c’est comme cela qu’ils l’ont intercepté et sont parvenus à lui prendre les 60 mille 300 dinars qui étaient en sa possession.

A signaler que les policiers ont été trahis, entre autres, par des caméras qui ont reconstitué leurs déplacements. A signaler aussi qu’au moment de leur arrestation il a été procédé à la restitution de 37 mille 800 dinars de la somme subtilisée selon l’info publiée sur la page Facebook du ministère.

Commentaires:

Commentez...