La folie d’Erdogan : Un millier d’écoles fermées, 300 gardes présidentiels arrêtés

erLa répression bat son plein une semaine après l’échec du putsch en Turquie.

En effet, les dernières décisions concernent la prolongation de la durée maximale de garde à vue, portée à 30 jours et la fermeture de plus d’un millier d’écoles privées.

La folie des grandeurs d’Erdogan n’a pas de limites. Hier vendredi 22 juillet, près de 300 militaires de la garde présidentielle, soit 10% de ce régiment, ont été mis aux arrêts au lendemain de l’instauration de l’état d’urgence.

Ce samedi 23 juillet 2016, les écoles privées sont visées. Soupçonnées de liens avec Fathallah Goules, accusé par le régime d’Erdogan d’être à l’origine du coup d’Etat, plus d’un millier d’écoles privées ont été fermées.

Le président turc avait décrété le mercredi 20 juillet 2016, l’état d’urgence sur tout le territoire du pays et ce pour période de trois mois.

Il a entamé au lendemain d’un coup d’Etat militaire avorté, une purge au sein de l’armée, la police et l’administration du pays.

Des milliers de militaires ont été arrêtés et environ 15.000 fonctionnaires du secteur de l’enseignement ont été suspendus en un seul jour.

Les autorités turques ont annoncé dans un communiqué, rapporté par France 24, que les putschistes morts n’auront pas droit à une prière mortuaire, ni à des funérailles.

KJ

Commentaires:

Commentez...