Houcine Abassi évoque une trêve sociale, mais à conditions

Houcine Abassi

Houcine Abbassi, secrétaire général de l’UGTT, a déclaré hier mercredi 29 juin, qu’ « Il n’y aura pas de trêve sociale de deux ans sans des garanties et des engagements de la part de toutes les parties pour sa concrétisation ».

Au terme d’une réunion de concertation, organisée, au palais de Carthage, autour du programme du prochain gouvernement d’unité nationale, Abassi a également ajouté que il a été convenu d’organiser un deuxième conclave, vendredi, en présence des experts des partis et des organisations pour étudier les propositions autour du plan d’action du prochain gouvernement et partant produire une feuille de travail.

« Parler de trêve sociale en ce moment exige un ensemble de mesures supplémentaires…Nous ne sommes pas contre la trêve mais nous ne pouvons l’accepter qu’à des conditions permettant de garantir la stabilité sociale » a-t-il dit, rapporte l’agence TAP.

La trêve sociale et la stabilité sociale doivent passer par l’Institution de dialogue social, a-t-il, toutefois, poursuivi, appelant, à cet effet, l’ARP à examiner le projet de loi relatif à la création de ce conseil pour « institutionnaliser le dialogue social et garantir tous les moyens aidant à traiter les problèmes sociaux et économiques ».

KJ

Commentaires: