Pas de fusion entre le CPR et le Mouvement Tunisie Volonté

moncef marzouki

La cour d’appel a refusé définitivement le recours déposé par l’ancien secrétaire général du parti portant sur la dissolution du parti CPR et sa fusion avec le Mouvement Tunisie Volonté, parti fondé également par l’ancien président de la République Moncef Marzouki.

Rappelons que le Tribunal de prémière instance de Tunis a déjà invalidé la décision de fusion des deux partis. Abdelwahhab Maâter et Samir Ben Amor ont déposé une plainte pour annuler le Conseil national exceptionnel et toutes les décisions qui en ont découlé. Toute une procédure judiciaire a été lancée pour s’opposer à la fusion du CPR et du MTV.

Commentaires: