Ligue 1 | 30ème J. : L’Etoile termine en beauté !

etoile

Quel championnat ! Il aura été disputé de bout en bout et nous aura tenu en haleine du début à la fin. Si pour le titre, la concurrence a été rude entre le trio ESS-EST-CSS, la lutte au maintien a été carrément haletante.

L’Etoile termine donc en beauté une saison pleine et surtout bien remplie. Les Etoilés ont mérité leur titre de champion et ont surtout très bien géré leur saison. Les statistiques sont là pour le démontrer !

Ce titre qui lui a tendu les bras a été acquis en marge de la 29ème journée lorsque le CSS, a baissé les bras et que l’Espérance était déjà à distance. En battant EGS Gafsa, jeudi dernier, l’Etoile a donc remporté son 10ème championnat.

En battant l’AS Marsa, hier, les Etoilés ont mis la cerise sur le gâteau et ont fêté leur sacre à Rades là où ils ont su s’imposer face au CA, le timide champion sortant.

Dans la lutte pour la Ligue des Champions, c’est l’Espérance qui dame le pion au CS Sfaxien. Les « Sang et or » sont sortis indemnes de leur périlleux déplacement à Gafsa où l’équipe locale était dans l’obligation de gagner pour garder un mince espoir de maintien.

Mais les « Sang et or » ont su préserver avec métier le point du match nul qui suffit à leur bonheur au grand désespoir du CSS, auteur d’une saison impeccable sur le plan des résultats mais qui a pêché, parfois, par manque de maturité et d’expérience.

Les Sfaxiens ont étrillé, hier l’AS Kasserine (6-0) mais malgré cette éclatante victoire, ils n’iront pas en Ligue des champions.

Question relégation, c’est finalement EGS Gafsa qui accompagnera le ST et l’ASK en Ligue 2 la saison prochaine. Les Gafsiens se sont réveillés trop tardivement et n’ont pu forcer le destin, hier face à l’EST. Un match nul qui les envoie directement au purgatoire !

En parallèle, l’US Ben Guerdane a sauvé sa peau en faisant match nul face à l’O Sidi Bouzid tandis que l’Espérance doit sa survie en Ligue 1 après sa parité obtenue à Gabes.

Deux matches comptaient pour du beurre, hier. A El-Menzah, le CA Bizertin a battu le Club Africain, lors d’une rencontre qui a vu l’arbitre Walid Jeridi en faire des siennes en sifflant un penalty avant de se rétracter sur intervention du quatrième arbitre ! Du jamais vu en Ligue 1 ! Une scène insolite qui ne surprend plus personne tant le football tunisien est devenu un cas spécial !

RESULTATS

* ESM-JSK 1-2
Buts : Yassine Majdi 5′ / Christopher Mandoga 48′ – Sabri Laamari 82′
Arbitre : Fares Bougacha

* CSS-ASK 6-0
Buts : Maher Hannachi 7′ – Zied Derbali 22′ – Alaa Marzouki 32′ – Ali Maaloul 39′ – Kingsley Sokari 48′ – Karim Aouadhi 81′
Arbitre : Mohamed Ben Cherifa

* ASM-ESS 0-3
Buts : Diogo Acosta 49′ et 57′ – Iheb Msakni 59′
Arbitre : Mohamed Said Kordi

* CA-CAB 0-1
But : Prince Ibara 89′
Arbitre : Walid Jeridi

* SG-ESZ 2-2
Buts : Hichem Essifi 3′ – Hamza Jelassi 23′ / Slim Ben Belgacem 30′ – Sadok Lourimi 82′ (pen.)
Arbitre : Nasrallah Jaouadi

* EGSG-EST 0-0
Arbitre : Sadok Selmi

* USBG-OSB 1-1
Buts : Ismail Mbanga 67′ / Malek Miladi 79′
Arbitre : Nidhal Letaief

* CSHL-ST : Forfait du ST

—————————————————————–

Ali Maaloul sacré meilleur buteur avec 16 réalisations

Ali Maaloul, le défenseur du CS Sfaxien a eu le dernier mot et coiffé au poteau tous les attaquants de la Ligue 1 en terminant meilleur buteur de la compétition. Il a inscrit 16 buts dont 9 penalties, une performance qui nous rappelle celle de Nabil Maaloul qui avait terminé meilleur buteur en 1987-1988 avec 14 buts marqués dont 9 penalties.
Ali Maaloul devance ses poursuivants, Jacques Besson (EGSG), Hamza Lahmar (ESS), Saad Bguir (EST) et Taha Yassine Khenissi (EST) de 4 réalisations et fait ainsi un pied de nez à tous ces buteurs qui ne marquent pas !

Commentaires: