Nejiba Hamrouni, un symbole de la liberté de la presse s’éteint

nejiba-hamrouni

La Tunisie a perdu une de ses journalistes qui ont marqué à jamais le domaine de la presse.

Nejiba Hamrouni, symbole de la lutte pour la liberté de la presse, nous a quitté hier, dimanche 29 mai 2016, après un long et brave combat contre la maladie.

La dépouille de la défunte sera déplacée ce lundi 30 mai 2016 au siège du Syndicat des Journalistes Tunisiens (SNJT), pour y recevoir le dernier hommage de la part des journalistes,  selon le Président du Syndicat, Néji Bghouri. Ensuite la défunte sera inhumée après la prière d’El Asr au cimetière du Btan, à la Manouba.

La présidence de la République a présenté ses condoléances à la famille de Nejiba Hamrouni et à tous les journalistes tunisiens, via un communiqué publié sur sa page officielle, soulignant que la Tunisie a perdu une combattante qui a tant lutté pour l’ancrage de la liberté d’expression et de la presse et pour l’amélioration des conditions des journalistes.

I.B.

Commentaires: