En attendant Godot (*)

Tunis Hebdo |

On attend le messie
Mais non, il ne vient pas
On attend le «Mahdi»
Mais non, il ne vient pas
On attend un sauveur
Mais non, il ne vient pas
On attend un meneur
Mais non, il ne vient pas
On attend un «leader»
Mais non, il ne vient pas
Et vous ne trouverez
Si vous allez chercher
Que de beaux-parleurs
Des bonimenteurs
Et de gros menteurs

*********

On attend des projets
Des emplois par milliers
Des plans de développement
Pour toutes les régions
Un brin de propreté
Dans nos sales cités
Mais vous ne trouverez
Si vous allez chercher
Que de belles promesses
Répétées sans cesse
Mais toujours ajournées
Et jamais appliquées

********

On attend des débats
Sur les projets de loi
Et de vraies discussions
A la télévision
Ainsi qu’au Parlement
Sur les grandes questions
Qui doivent normalement
Héler le citoyen
Engagent notre destin
Et sondent l’avenir
Pour nous éviter le pire
Mais vous ne trouverez
Si vous allez chercher
Que des querelles mesquines
Des phrases anodines
Un discours assommant
Et parfois redondant
Qui n’va jamais au fond
Et souvent tourne en rond

*********

On attend un signal
Un geste tout banal
Une lumière dans le noir
Pour nourrir un espoir
Ou une éclaircie
Dans notre ciel si gris
Qui vienne égayer
Nos cœurs désenchantés
Mais on attend en vain
Il n’y a rien qui vient
Sauf les calamités
Sans cesse répétées
Et qui souvent proviennent
Des gens qui nous gouvernent

*******

On attend, on attend
Et passe le temps
On attend, on attend
Jusqu’au dernier moment
Mais comme Godot
On n’voit rien venir
C’est dans le tombeau
Qu’est notre avenir !

———————————————–

(*) C’est le titre d’une magnifique pièce de théâtre de Samuel Beckett

Adel LAHMAR

Commentaires: