Football : Quand l’actuel trio de tête flirtait avec la relégation !

Esperance 1963-64
L’Espérance ST en 1963-1964

Toutes les grandes équipes tunisiennes ont connu dans leur histoire des saisons calamiteuses et, parmi ces grands d’hier et d’aujourd’hui, seul le Stade Tunisien se rapproche dangereusement de la relégation depuis maintenant plusieurs saisons, après avoir été l’une des locomotives de notre championnat.

Saisons calamiteuses pour les ténors

Ainsi, le parcours heurté du Club Africain, s’il est une première pour l’équipe de Bab Djedid, n’est pas une exception puisque toutes les autres grosses pointures actuelles ont connu des saisons calamiteuses.

Un regard sur l’histoire du championnat permet ainsi de constater que les équipes de l’actuel trio de tête ont toutes trois flirté avec la relégation.

Ce que leurs supporters, chahutant malicieusement la cinquième place actuelle des Clubistes, semblent avoir oublié…

L’ EST un pied en Division II

Commençons par l’Espérance qui a connu l’une de ses pires saisons en 1962-63. L’équipe de Bab Souika avait terminé à la dixième place ex-aequo avec le Club sportif d’Hammam-lif qui sera relégué à cause d’un goal-différence plus favorable à l’Espérance. Sans cela, l’EST serait passée à la trappe en 1963, en compagnie du Stade Gabésien.

L’EST et le CSHL avaient alors terminé avec 41 points, ex-æquo à la dixième place dans un championnat qui ne comptait que douze équipes en compétition. Il s’en est fallu de peu, d’une poignée de buts pour et contre qui avaient permis à l’EST de sauver sa peau…

Les frissons du CSS

En 1990-91, ce fut au tour du Club Sportif Sfaxien d’avoir des frissons. Le CSS avait terminé l’exercice avec 54 points au compteur, ex-aequo avec le Sfax Railways Sport qui lui, sera relégué.

Les deux clubs de la capitale du sud étaient au coude à coude pour sauver leur place parmi l’élite et ce furent les Cheminots qui passèrent à la trappe.

Les deux équipes sfaxiennes s’étaient classées douzièmes sur quatorze équipes. Et, comme pour l’EST, seuls quelques buts de différence permirent alors au CSS de se maintenir au détriment du SRS et de l’Association sportive de Oued Ellil (ASOE).

La saison en enfer de l’ESS

En ce qui concerne l’Etoile sportive du Sahel, cette équipe connut sa saison en enfer en 1992-93. L’ESS termina en effet l’exercice avec 24 points au compteur et flirta avec la relégation. Ce furent finalement le Sfax Railways Sport et l’Avenir Sportif de Kasserine qui chutèrent en division inférieure.

Pour cette saison 92-93, l’ESS s’était classée sixième avec… six autres équipes ! En effet, un peloton de six équipes parmi lesquelles le CSS et l’ESS précédait les deux équipes qui seront reléguées.

Plaisanteries entre supporters

Comme quoi à chacun son tour pour les quatre grands de notre championnat… De quoi entretenir la fougue et les quolibets des supporters de tous les camps ! Dans l’esprit sportif et avec le déluge habituel de plaisanteries bon enfant entre des supporters qui ne sauraient vivre les uns sans les autres.

H.B.

Commentaires: