En cas de faillite bancaire, la somme maximale remboursée fixée à 60.000...

En cas de faillite bancaire, la somme maximale remboursée fixée à 60.000 dinars

Par -

slim chaker

Le ministre des Finances, Slim Chaker, est revenu, lors de son allocution à l’Assemblée des Représentants du Peuple, sur l’affaire du nouveau projet de loi examiné actuellement par la commission financière et relatif aux banques et aux institutions financières.

Ce projet de loi pourrait s’avérer dangereux puisqu’il ne garantit pas le remboursement des clients en cas de faillite des banques.

Le ministre a démenti cette information et a souligné que les citoyens seront bel et bien remboursés en cas de faillite de la banque, dans un délai maximal de 20 jours. Selon lui, ce projet de loi vise à « protéger la Tunisie des crises financières et économiques ».

Cependant, Slim Chaker a expliqué que la somme maximale qui pourrait être remboursée est de 60.000 dinars.

Ce projet de loi a déjà suscité beaucoup de polémique. Le député du Front populaire Mongi Rahoui a alerté l’opinion publique sur cette éventualité, mettant en garde contre ce projet qu’il a qualifié lui-même de «l’un des plus délicats et des plus dangereux», vu que les citoyens pourraient ne pas être remboursés ou au mieux récupérer une partie de leur argent.

A rappeler que la Tunisie est dotée depuis 1956 d’une loi garantissant aux clients la possibilité de récupérer leur argent si leur banque fait faillite.

I.B.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Tunis-Hebdo