En plein milieu du site antique de Dougga, un étrange hammam aghlabide…

DouggaPeu de gens le savent dans le grand public, un hammam de l’époque aghlabide, autrement dit du neuvième siècle, se trouve au cœur du site antique de Dougga.

Un hammam de petites dimensions

Ce hammam de petites dimensions est accolé aux vestiges de la fortification byzantine qui, au sixième siècle, avait enveloppé le forum et le capitole.

On peut voir ce qui reste de ce hammam qui ne comprenait qu’un petit vestiaire et une salle, avec un système de chauffage au sous-sol.

Ce hammam est exceptionnel car il demeure à Dougga le seul édifice qui témoigne d’une période postérieure à l’Antiquité.

La mosquée de Dougga est encore debout !

Notons qu’il existe aussi dans le site de Dougga une mosquée construite sur les vestiges d’un temple romain. Cette mosquée a servi jusqu’à une date récente aux habitants qui vivaient encore au milieu des ruines, dans un petit douar.

Le douar a été démantelé et ses habitants recasés dans le village qui se trouve en contrebas du site de Dougga. On peut voir cette mosquée non loin du temple de la Piété Auguste, à proximité du Capitole.

Thermes romains de Dougga

Sinon, les thermes romains sont nombreux sur le site de l’antique Thugga à l’image des fameux thermes antoniniens dont la fondation remonte au temps de Caracalla.

Citons aussi les thermes des Cyclopes ainsi nommés à cause de la mosaïque géante représentant les Cyclopes dans les forges de Vulcain. Cette mosaïque est conservée au musée du Bardo.

Citons pour terminer les thermes de Ain Doura, leur nymphée et les citernes qui les surplombent. Ces thermes portent le nom d’une source qui se trouve dans les parages.

H.B.

Commentaires: