Ouverture d’une enquête à l’hôpital Habib Bourguiba de Sfax : Cinq syndicalistes arrêtés

hopital HHL’hôpital Habib Bourguiba de Sfax fait encore parler de lui puisque le procureur général auprès de la cour d’appel de Sfax Mohamed Abid, a ordonné l’arrestation de Adel Zouaghi et de quatre autres membres du bureau syndical de l’hôpital universitaire Habib Bourguiba à Sfax et leur garde à vue, avant de les traduire en justice pour entrave à la liberté de travail, conformément à l’article 136 du code pénal.

Cette décision a été prise après une plainte déposée par le directeur régional de la santé publique à Sfax et une enquête menée par la police judiciaire de Sfax-sud, a précisé Mohamed Abid, à l’agence TAP.

Selon lui « un comité médical composé de hauts cadres du ministère de la Santé publique, a été dépêché pour examiner la situation au sein de l’hôpital, mais Adel Zouaghi et des membres du bureau syndical avaient empêché la délégation médicale d’entrer à l’hôpital », a-t-il dit.

« Ils ont bloqué la porte de l’administration, renvoyé les membres de la délégation médicale et scandé le slogan dégage », a-t-il ajouté. Les déclarations du directeur régional de l’hôpital ont été appuyées par des témoignages de six hauts cadres du ministère de la Santé et d’un constat effectué par huissier notaire.

Le procureur général a décidé également d’ouvrir une enquête pour présomption de corruption et gaspillage de l’argent public à l’hôpital universitaire Habib Bourguiba de Sfax, sur la base de l’article 31 du code de procédure pénale.

Adel Zouagui, le syndicaliste qui appelle au « djihad »…

Adel Zouagui, secrétaire général de la section régionale de la santé et membre du bureau exécutif de l’Union régionale du travail, s’est déjà illustré de cette sorte en interdisant la chaine Elhiwar Ettounssi d’accéder à l’hôpital Habib Bourguiba à Sfax pour réaliser un reportage tout en l’accusant de soutenir le ministre de la Santé publique Said Aidi et de mener une campagne contre le syndicat.

Le syndicaliste avait rendu, à travers une déclaration, légitime tout acte de djihad contre Elhiwar Ettounssi.

L’hôpital Habib Bourguiba de Sfax menacé de fermeture

L’hôpital Habib Bourguiba de Sfax traverse, selon le ministère de la Santé publique, une « situation chaotique » qui pourrait conduire à la suspension de son activité, avait notamment indiqué un communiqué du ministère en date du 28 février dernier.

« Malgré les efforts déployés pour rétablir la situation au sein de l’hôpital, des parties continuent à recourir à des pratiques « non citoyennes », telles que l’empêchement, depuis septembre dernier, du nouveau directeur de l’hôpital, d’exercer son travail », indiquait le communiqué.

Selon le ministère, la décision de nommer un nouveau directeur est intervenue pour faire face à la corruption liée à la mauvaise gestion de l’hôpital et à la malversation de l’argent public… Un hôpital qui enregistre un déficit budgétaire de 33 millions de dinars.

M.C.

Lire aussi :

Commentaires: