Les artistes ont décidé de défier les terroristes

Les artistes ont décidé de défier les terroristes

Par -

« Les JCC continuent malgré tout, Ils n’auront pas gain de cause, on va continuer à vivre « .

C’est ce qu’a dit Brahim Letaief, directeur des Jounrées Cinématographiques de Carthage.

L’ambiance était tendue a l’hôtel Africa où beaucoup d’artistes étaient réunis. Une ambiance pas très festive à l’annonce de l’explosion. Entre tristesse et inquiétudes, beaucoup étaient accrochés a leur téléphone pour essayer de comprendre ce qui se passait. Les agents de sécurité devant l’hôtel étaient eux aussi très tendus,  «n’accèdent que les personnes accrédités et ceux qui sortent de l’hôtel doivent assumer » criait un agent sur tous les curieux qui essayent de pointer leur nez devant l’hôtel.

D’autres artistes s’agitaient et se demandaient si les JCC allaient continuer…

«Je suis triste et inquiet, je n’ai pas le cœur à fêter quoi que ce soit »

a répondu Lotfi Abdelli quand on lui a demandé s’il allait à la première de son film au cinéma le Colisée.

La salle de cinéma s’est remplie entre temps et la décision a été prise, la projection de 18h allait avoir lieu, celles de 21 heures étaient annulées sur ordre du ministère de l’intérieur.

A l’intérieur de la salle l’émotion était intense, l’hymne national a retenti avant le début de la projection.

« A moins qu’il n’ y ait une interdiction, nous allons continuer les journées », répétait Brahim Letaief.

Plus tard à l’hotel Africa, l’ambiance s’est alors détendue, les artistes ont bien l’intention de défier à leur manière les terroristes.

EBJ

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Mohamed Hefzy Variety 500