Effacer les mauvais souvenirs de sa mémoire serait possible

electrochocRupture douloureuse? Maltraitance? traumatisme? Certains souvenirs nous hantent des années après les faits et nous empêchent d’avoir une vie épanouie. Même une thérapie ne peut pas effacer les blessures. Cependant, il y aurait peut-être une solution-miracle.

Une expérience a été réalisée par Maryjn kroes, un neuro-scientifique au Pays-Bas, sur 42 personnes souffrant d’une dépression sévère avec des résultats plutôt étonnants.

kroes a fait visionner aux 42 volontaires des diaporamas mettant en scène un enfant tué dans un accident de voiture  et une agression. Il a ensuite divisé ses sujets en 3 groupes.

Le premier a été traité par électrochocs avant d’être soumis à un questionnaire concernant ce qu’ils avaient visionné, immédiatement après. Le second a lui aussi reçu des électrochocs, mais n’a répondu au test que 24 heures plus tard. Le troisième groupe a répondu en questionnaire sans subir d’électrochoc au préalable.

Les sujets du premier et du troisième groupe, se rappellent parfaitement des deux histoires relatées par les diaporamas, Par contre, il est impossible aux membres du deuxième groupe (14 personnes au total) de se rappeler de l’histoire qui leur a été montrée.

Ce que les scientifiques en ont conclu, c’est que la mémoire est loin d’être un enregistrement fidèle du passé et que les souvenirs sont susceptibles d’être ré-écrits.

Pour sa prochaine expérience, Kroes envisage de faire délibérément plonger ses sujets dans leurs souvenirs personnels les plus traumatisants puis de tenter de les effacer grâce  à l’ECT. Si cela fonctionne, ce serait à la fois une grande avancée et un problème épineux.

Car après tout nos souvenirs et notre vécu font de nous ce que nous sommes. Si une partie est éliminée, serions-nous toujours nous?

 

S.B

 

 

 

 

Commentaires: