Photo de la honte : La lutte antiterroriste en spectacle dans une école

photo ecole

Cette photo nous vient directement d’une école primaire tunisienne. Elle met en scène une condamnation de quelques accusés islamistes par l’armée tunisienne. Une mise en scène, une sorte de parodie qui n’est pas sans nous rappeler un des tableaux présentés par les enfants pendant un spectacle mettant en scène une exécution sommaire avec armes pointées sur la tête.

Quel message veux-t-on transmettre à nos enfants ? Une photo de la honte, c’est ce que ont jugé la majorité des internautes qui se sont « lâchés ».

Certains pointent du doigt certains instituteurs, qui, au lieu d’œuvrer à proposer des solutions urgentes pour la réforme de notre éducation et préparer une prochaine génération digne d’une révolution oubliée, sont, en sit-in, à la Kasbah, exigeant une augmentation de salaire. Neji Jalloul, actuel ministre de l’Education, n’a pas été épargnés également.

parodie terroriste

D’autres internautes ont tenu à expliquer pour quel but est formé cet amalgame entre terrorisme et islam. Si ce n’est de salir l’Islam. En tout cas, cette condamnation, ce spectacle, cette parodie, cette photo, si elle s’avère être authentique, n’est pas honnête.

L’instituteur qui a mis en scène ce spectacle devrait visionner la vidéo réalisée et publiée par le ministère de l’Intérieur après l’attentat du Bardo. Faut-il rappeler que les deux terroristes, auteurs de l’attaque, ne portaient ni jelbeb ni Hijab… Ils portaient des jeans pourtant !

Commentaires: