Un médecin du Kef : « Nous n’avons pas les moyens nécessaires pour...

Un médecin du Kef : « Nous n’avons pas les moyens nécessaires pour soigner les militaires blessés »

Par -
Crédit photo : Kefbook
Crédit photo : Kefbook

« Nous n’avons pas les moyens nécessaires pour soigner les militaires blessés, il y a de graves blessures au niveau de la tête, très graves, du dos, des jambes, droite et gauche, membres supérieurs, inférieurs, nous n’avons pas les moyens, on n’a pas de chirurgiens, (…) on souffre, vendredi, samedi, dimanche, on a seulement un médecin spécialiste, …

Nous devons travailler avec nos moyens limités, ce sont nos enfants, nous devons les sauver », a déclaré ce mercredi 5 novembre, sur radio JFM, le docteur Mohamed Ben Aleya de l’hôpital du Kef suite à la mort de quatre militaires et aux 12 blessés transportés dans leur établissement et celui de Jendouba.

« Tous les blessés sont transportés à l’hôpital militaire de Tunis, avec un hélicoptère, c’est comme ça, à chaque fois qu’il y a une catastrophe, ils se souviennent de nous, il faut dire la vérité, on a fait des demandes, à tous les ministères, à tout le monde, tout le monde est au courant depuis au minimum cinq mois, et le médecin urgentiste se retrouve face à cela… »

Sur la page Kefbook, des photos de citoyens attendent dans l’hôpital régional pour faire un don de sang suite à l’appel de radio Kef.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo