Tunisie : Les 8 revendications des manifestants contre la pollution à Djerba

Manifestation contre la pollution à Djerba. "Nous vivons à Djerba comme une poubelle"
Manifestation contre la pollution à Djerba. « Nous vivons à Djerba comme dans une poubelle » Nadia Djeoui

Une manifestation,  » mobilisation pour Djerba » a été organisée ce samedi 27 septembre vers 10 heures du matin sur l’av. Habib Bourguiba à Tunis. « Djerba en colère », « Djerba c’est mon oxygène c’est mon avenir », … scandaient des centaines de manifestants devant le ministère de l’Intérieur. 

« Ces problèmes et leur solution ne concernent pas seulement notre île mais l’ensemble de la Tunisie, » expliquaient les manifestants de Tunis et d’autres venus de Djerba.

L’une des personnes présentes brandissait une pancarte sur laquelle on pouvait lire, en tunisien, « Nous vivons à Djerba comme dans une poubelle », faisant référence à la célèbre chanson « 7oumani ».

Les revendications des manifestants

  1. Demande au gouvernement d’enlever les poubelles hors de l’île de Djerba comme une solution provisoire
  2. Trouver une solution radicale pour mettre fin à la situation catastrophique à Djerba
  3. Lancer des projets de gestion des poubelles et en faire participer la société civile
  4. Créer une cellule de crise pour étudier la situation et y faire participer le « conseil des sages »
  5. Retirer la confiance de l’agence de gestion des poubelles qui n’a fait aucun redressement de la situation et s’adresser aux autorités locales, au comité de la municipalité de Houmet Souk, Midoun et Ajim.
  6. Intégrer la problématique environnementale parmi les priorités du pays en établissant un dialogue national au sujet de l’environnement et du développement
  7. Plus d’engagement du côté de la société civile et des citoyens pour la culture de la citoyenneté active dans le domaine écologique
  8. Préparer et réaliser un programme national pour l’éducation environnementale au profit des générations à venir, notamment aux niveaux primaire et secondaire.

 

Par Nadia Déjoui

 

 

Commentaires: