Ramadan – «Sérieuses menaces terroristes», Lotfi Ben Jeddou

Ramadan – «Sérieuses menaces terroristes», Lotfi Ben Jeddou

Par -

Le ministère de l’Intérieur s’apprête, depuis trois mois, à assurer la sécurité des prochaines élections et la protections des locaux de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), a affirmé le ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, lundi, lors de la séance plénière à l’Assemblée nationale consacrée à la situation sécuritaire dans le pays, mettant l’accent sur les « sérieuses » menaces terroristes qui pèsent sur le pays, en prévision du mois de Ramadan et des élections, a rapporté l’agence Tunis-Afrique Presse.

lotfi-ben-jeddou

Une salle des opérations a été créée au ministère du Tourisme et reliée au ministère de l’Intérieur, pour protéger les circuits touristiques, de même que pour le ministère de l’Industrie avec l’installation de caméras de surveillance autour des usines, a fait savoir Ben Jeddou.

Une douzaine d’attentats déjoués

Il a été convenu, également, avec le ministère de l’Industrie de modifier la composition chimique de l’ammonitrate pour empêcher son utilisation dans les attentats terroristes, a-t-il dit. En outre, un accord a été signé entre le ministère de l’Intérieur et celui de l’Agriculture pour fournir cette matière, exclusivement, aux agriculteurs et inscrire les bénéficiaires dans des registres spéciaux.

Au cours des cinq premiers mois 2014, une douzaine d’attentats ont été déjoués sans compter les attaques avortées visant les postes frontières, a signalé Ben Jeddou. Durant cette même période, 678 affaires terroristes ont été enregistrées dans lesquelles 945 personnes sont impliquées.

Plus de 61.000 personnes arrêtées en 2014

Le ministre a relevé que les cellules terroristes profitent, par ailleurs, de l’internet pour communiquer ou diffuser le courant jihadiste et la culture de la mort auprès des jeunes, soulignant l’engagement du ministère à ne pas contrôler l’internet après la Révolution.

Durant l’année écoulée, 1087 procès contre les réseaux de migration clandestine des jeunes tunisiens ont été intentés et 911 suspects ont été arrêtés, contre 2044 procès au cours de cette année, a indiqué Ben Jeddou, ajoutant que ces réseaux ont été identifiés à Ben Guerdane, Tunis, Bizerte et dans le centre du pays.

S’agissant de la situation sécuritaire dans le pays, en général, le ministre a fait savoir que les indicateurs de lutte contre la criminalité sont en constante progression signalant que 61487 individus ont été arrêtés au cours des cinq premiers 2014 contre 57734 durant la même période de 2013.

(Avec TAP)

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo