Tourisme – Amel Karboul lance une consultation… sur le net

La ministre du Tourisme Amel Karboul s’est déplacée, hier au Kram pour y inaugurer le Marché International du Tourisme (M.I.T.) au Parc des expositions. Placé sous le thème du «Tourisme durable et responsable», ce salon professionnel qui en est à sa 20ème édition permettra «d’identifier les potentialités du secteur», a annoncé la ministre sur sa page Facebook.

Amel Karboul inaugure le MIT

«C’est une orientation qui rejoint l’un des axes de notre stratégie en terme de diversification de l’offre», affirme-t-elle tout en interpellant les facebookeurs et en les faisant participer à l’événement : «Quels seraient les projets prioritaires que l’on peut lancer à court terme et les régions qu’on doit mettre en avant pour un tourisme alternatif ?», demande-telle.

FB Amel Karboul - commentairesLes commentaires sont variés, certains proposant de «miser sur le tourisme culturel et écologique» ; d’autres invitant la ministre à «diversifier les attractions pour toucher le maximum de touriste… à pousser les consultations avec les professionnels de tout bord… à préserver la faune sauvage et en faire une propagande bénéfique». Il y a aussi des initiatives comme développer «la notion de chambre d’hôte et de table d’hôte ou s’engager dans la nouvelle tendance 2014 dans le monde qu’est le trekking».

Sur son compte Twitter, la ministre a fait de même en annonçant une conférence de presse qu’elle tiendra demain, vendredi 25 avril 2014 pour un premier bilan, pour parler de conjoncture et de stratégie adoptée. Là aussi, elle demande aux internautes de donner leur avis sur les axes prioritaires à suivre.

Sur Twitter, les commentaires vont dans le même sens, c’est-à-dire «miser sur l’environnement» ; «nettoyer le pays jonché de plastiques et de poubelles» ; «mettre l’accent sur la culture et toute l’histoire du pays» ; «créer des circuits et des parcours qui rapprocheraient les touristes des autochtones» ; «insister sur la sécurité, la propreté et le développement des zones oubliées du tourisme» ; «stopper les constructions anarchiques sur les plages» ; «s’engager dans le tourisme alternatif (maisons d’hôte, culture, séminaires)» ; «former le personnel au contact des touristes et aux rudiments du bon service» ; «en finir avec le tourisme low-coast et rénover les médinas», etc…

Twitter Amel Karboul - commentaires

FB Amel Karboul

Commentaires: