Syrie : Ridha Sfar promet la clémence aux jihadistes tunisiens déterminés à se rendre

Jihadistes tunisiensC’est ce qu’a déclaré le ministre délégué chargé de la sécurité nationale, Ridha Sfar. Une mesure exceptionnelle qui concernera chaque jihadiste tunisien parti combattre en Syrie, à travers la Libye ou l’Europe via des réseaux clandestins.

Ridha Sfar indique sur les ondes de Mosaique FM, que tout « jihadiste tunisien ayant décidé de sa propre personne de retourner en Tunisie, de rejoindre sa famille, de retrouver une vie normale et n’ayant pas du sang sur les mains, ne sera pas poursuivi et pourra rentrer chez lui ».

Ceux qui auront choisi de se «repentir» bénéficieront de la clémence comme ce fut le cas en Algérie, ajoute le ministre.

Clairement, il est difficile de vérifier si des djihadistes ont été impliqués directement dans des tueries en Syrie. Le message de Ridha Sfar est un message fort qui entre dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la sécurisation des frontières et l’identification des groupes terroristes qui agissent depuis la Tunisie.

Avec 1800 Tunisiens partis combattre en Syrie, on comprend que le ministère de l’Intérieur cherche à identifier ces jihadistes, afin d’éviter qu’ils rentrent clandestinement, et de rejoindre des réseaux terroristes.

Commentaires: