Le Royaume-Uni enquête sur «la philosophie et les activités» des Frères musulmans

freres-musulmans1Le Premier ministre britannique, David Cameron, a ordonné l’ouverture d’une enquête – qui sera dirigée par l’ambassadeur du Royaume-Uni en Arabie Saoudite – sur la confrérie des Frères musulmans, a indiqué, aujourd’hui, le porte-parole de Downing Street, tel que rapporté par l’Agence France Presse.

«Le Premier ministre a ordonné une évaluation, menée en interne par le gouvernement, sur la philosophie et les activités des Frères musulmans, et sur la politique du gouvernement vis-à-vis de l’organisation », a-t-il ajouté, justifiant cela par «les inquiétudes exprimées sur le groupe et ses liens avec l’extrémisme et la violence».

De ce fait, le porte-parole a estimé qu’«il est légitime et avisé de tenter de mieux comprendre ce que les Frères musulmans représentent, comment ils comptent réaliser leurs buts et ce que cela implique pour la Grande-Bretagne».

D’après le quotidien britannique The Times, des dirigeants de la confrérie ont organisé une réunion à Londres, fin 2013, pour discuter de la réponse à donner quant à la situation en Egypte, où les Frères musulmans sont les victimes d’une répression sanguinaire depuis la destitution du président Mohamed Morsi, en juillet 2013.

Le quotidien a précisé, aussi, que les services de renseignements britanniques ont pour mission la collecte d’informations sur la confrérie au Royaume-Uni et dans le reste du monde, ainsi que la détermination du nombre des membres des Frères musulmans exilés dans le pays, depuis juillet 2013.

A noter que la confrérie des Frères musulmans est classée organisation terroriste en Egypte et en Arabie Saoudite.

Commentaires: