Tunisie : Mohamed Frikha remis en liberté

Le juge d’instruction près du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a décidé de remettre en liberté l’ancien député d’Ennahdha et patron de la compagnie Syphax dans l’affaire de l’envoi des jeunes dans les zones de tension.

Selon Mosaïque FM, son audience a été également reportée à une date ultérieure.

Le président d’Ennahdha ainsi que d’autres figures islamistes ont été maintenus en état de liberté en marge de son audition, ce mercredi 21 septembre 2022 par le pôle judiciaire antiterroriste dans le cadre de l’affaire des réseaux d’envoi des jeunes vers les zones de conflits.

La décision de le maintenir en état de liberté fait suite à la décision de poursuivre l’enquête et de reporter son audition au 28 novembre prochain.

Rached Ghannouchi fait partie des personnes citées à comparaître devant le parquet du pôle judiciaire antiterroriste qui a décidé d’ouvrir une information judiciaire.

Commentaires: