Tunisie : Ali Laârayedh remis en liberté

L’ancien ministre de l’Intérieur Ali Laârayedh a été remis en liberté sur ordre du juge d’instruction dans l’affaire d’envoi de jeunes tunisiens dans les zones de tension.

Son audience a été reportée au 19 décembre prochain, indiquent des sources judiciaires.

Son avocat Samir Dilou a brisé le silence dénonçant des condition de sa garde à vue. « Il a été placé avec des terroristes qu’il avait classé comme organisation terroriste », a-t-il dit.

Notons que dans la même affaire, le président d’Ennahdha Rached Ghannouchi a été maintenu en état de liberté en marge de son audition, ce mercredi 21 septembre 2022 par le pôle judiciaire antiterroriste dans le cadre de l’affaire des réseaux d’envoi des jeunes vers les zones de conflits.

La décision de les maintenir en état de liberté fait suite à la décision de poursuivre l’enquête et de reporter son audition au 28 novembre prochain.

Rached Ghannouchi faisait partie des personnes citées à comparaitre devant le parquet du pôle judiciaire antiterroriste, qui a décidé d’ouvrir une information judiciaire.

Commentaires: