Deux nouveaux juges rejoignent la grève de la faim des magistrats

Les magistrats en grève
Les magistrats en grève

Deux nouveaux juges ont rejoint le groupe de magistrats en grève de la faim, peut-on lire dans un communiqué publié ce mercredi 6 juin 2022 par le bureau exécutif de l’Association des magistrats tunisiens (AMT).

Les magistrats en question protestent, depuis le 22 juin dernier, contre la révocation abusive, par décret présidentiel, de 57 magistrats.

L’AMT a réitéré son entière solidarité avec les juges grévistes et a appelé à une mobilisation générale pour les soutenir, rappelant que la décision du président de la République, Kais Saied, représente « une atteinte à la constitution, à la loi, au principe de l’indépendance de la justice et au droit de défense et à la présomption d’innocence ».

Il est à rappeler que la coordination des structures judiciaires a mis en garde, le 29 juin, contre la dégradation de la santé des grévistes. Le magistrat Hammadi Rahmani avait été transféré à l’hôpital, le 4 juillet, à la suite de la dégradation de son état de santé.

Par ailleurs, les magistrats, en grève depuis le 6 juin, ont repris le chemin des tribunaux suite à la demande du secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, qui a demandé l’interruption de la grève générale des magistrats et la reprise du travail.

Commentaires: