Référendum : L’UGTT dévoile sa position

La réaction de la Centrale syndicale par rapport à l’organisation du référendum était tant attendue. Ce jeudi 23 juin 2022, le secrétaire-général de l’Union tunisienne générale du travail (UGTT) Noureddine Taboubi a brisé le silence.

Lors d’une conférence à Tunis, Taboubi a affirmé que l’UGTT acceptera la décision du peuple le 25 juillet prochain, si plus de 50% des voix approuvent la nouvelle Constitution.

Il a dans ce sens appelé le président de la République à émettre un décret président pour fixer un seuil de 50% de voix pour, en vue de garantir la légitimité de la nouvelle Constitution.

Le président-coordinateur du Haut comité national consultatif pour la nouvelle République, Sadok Belaïd, a remis, lundi 20 juin, au président de la République, Kaïs Saïed, le draft de la constitution.

Au terme de l’entretien, Sadok Belaid a déclaré que ce texte a été finalisé dans les délais prévus par la loi, et ce conformément au décret-loi 30/2022 portant création du Haut comité consultatif pour la nouvelle République.

Il a rappelé que les participants et spécialistes ont travaillé sous « la pression des délais », se félicitant que le draft de la constitution soit « prêt dans les temps ».

Le draft de la constitution se compose d’un préambule, six chapitres portant notamment sur les questions économique et politique et les aspects relatifs aux libertés et au pouvoir judiciaire.

Commentaires: