Le film d’animation « Lightyear » de Disney, interdit en Tunisie

Le film d’animation « Lightyear » vient d’être interdit en Tunisie. Les gouverneurs de Tunis et de Sousse viennent, en effet de prendre cette décision en raison des scènes controversées que comporte le film. Ils ont annoncé l’interdiction de la projection du film, dans toutes les salles de cinéma, dans un communiqué publié ce mercredi 22 juin 2022.

La Tunisie rejoint ainsi la liste d’une quinzaine d’autres pays ayant décidé de bannir « Lightyear », parce qu’il comporte des scènes homosexuelles. Il présente deux femmes en couple qui échangent un baiser. Quatorze pays de l’Asie et du Moyen-Orient, dont les Émirats arabes unis, la Malaisie et l’Égypte, ont décidé d’interdire le film.

La Chine aurait demandé à Disney de supprimer les scènes faisant référence à l’homosexualité. Mais Disney a refusé de s’y conformer.

« Les Éternels » de Marvel jugé blasphématoire

L’interdiction du film d’animation « Lightyear » est loin d’être une première. Fin 2021, le film Marvel « Les Éternels » avait été interdit dans plusieurs pays du Moyen-Orient à cause d’un baiser entre deux hommes et des personnages mystiques jugés blasphématoires.

Il avait été interdit en Arabie Saoudite, au Qatar et au Koweït après le refus de Disney de censurer certaines scènes, mais avait été projeté en Tunisie.

« Mort sur le Nil » interdit en Tunisie

Ce genre de censure n’est pas une première en Tunisie. En février dernier, la direction générale des arts scéniques et audiovisuels du ministère des Affaires culturelles avait décidé d’interdire le film « Mort sur le Nil » (Death on the Nile), une adaptation hollywoodienne du livre d’Agatha Christie, réalisée par Kenneth Branagh.

Le ministère des Affaires culturelles répondait ainsi par la positive aux nombreuses revendications contre la normalisation avec Israël, l’héroïne du film étant l’actrice israélienne Gal Gadot, également réserviste de l’armée sioniste et connue pour son soutien à celle-ci.

Commentaires: