Nejib Belhedi : « Ma femme est hospitalisée à cause des moqueries à mon égard ! »

La traversée entre l’Italie et la Tunisie de Nejib Belhedi a fait couler beaucoup d’encre. Si certains évoquent un exploit et un record mondial de nage en eau libre, d’autres parlent d’une supercherie.

Nous avons contacté Nejib Belhadi pour mieux comprendre la situation. Il a d’abord indiqué que sa femme a été hospitalisée. N’ayant pas supporté les insultes et les moqueries à l’égard de son époux, « elle a fini par craquer et faire une crise ».

Nejib Belhedi a ensuite fait savoir que son « record mondial sera officiellement reconnu dans les jours qui viennent », affirmant que « toutes les étapes de la traversée ont été officiellement supervisées par un commandant de course ».

Quant aux pauses qu’il a effectuées sur le bateau qui l’a accompagné durant la traversée, Belhedi a indiqué qu’il s’agit de « questions organisationnelles », faisant savoir que « c’est le commandant de la course qui exige de faire ce genre de pauses pour éviter la brume parce que le bateau ne peut plus naviguer, n’ayant plus de vision ».

Nejib Belhedi a également fait part de son mécontentement de la réaction du champion olympique Oussema Mellouli qui l’a qualifié de « plus gros mensonge de l’histoire ».

Le nageur tunisien en eau libre aurait réalisé à l’âge de 70 ans, une nouvelle performance mondiale en parcourant 155 km non-stop entre l’île italienne de Pantelleria et les côtes de Yasmine Hammamet Sud.

« J’ai réalisé aujourd’hui un nouvel exploit mondial qui est le fruit d’un long travail et de persévérance », a déclaré le lieutenant-colonel à la retraite de l’armée nationale à l’agence TAP.

De son côté, le ministère de la Jeunesse et des sports a annoncé hier, dans un communiqué, que suite à la polémique suscitée par l’exploit du nageur Nejib Belhedi, il a été décidé d’entamer une enquête.

Le département annonce qu’il va revenir sur les différents détails de cette affaire pour éclairer l’opinion publique.

Commentaires: