MIFF 1ère édition : Une symbiose entre cinéma, culture et tourisme

MIFF Affiche
Affiche du MASTER INTERNATIONAL FILM FESTIVAL

 

MASTER INTERNATIONAL FILM FESTIVAL (MIFF), YASMINE HAMMAMET, 1ère EDITION – Une symbiose entre cinéma, culture et tourisme.

Pour lancer ce nouveau-né du paysage cinématographique, le Master International Film Festival (MIFF), un patronyme à retenir pour les années à venir et pour longtemps, dans sa première édition qui se tiendra du 4 au 11 juin 2022, une conférence de presse s’est tenue lundi 16 mai 2022, à la Salle Odyssée dans la Médina Yasmine Hammamet, en présence de M. Mokhtar Lajimi,  Directeur général du MIFF, de M. Ali Maoui, Directeur général de la société « Es-Salam », gestionnaire de Médina Yasmine Hammamet, qui ont donné un large aperçu sur cette manifestation d’envergure internationale.

MIFF
Conférence de presse du MIFF – Mokhtar Ladjimi et Ali Maoui

Une édition fondatrice qui a le double rôle de promouvoir davantage la destination Tunisie et son environnement multiculturel et cinématographique et en tant que destination touristique de choix, le lieu choisi, la Médina Yasmine Hammamet, étant le plus indiqué pour allier culture et tourisme, devenant ainsi la « Médina de la Culture ».

Quant à l’événement en soi, Mokhtar Ladjimi a précisé que les préparatifs pour ce rendez-vous du 7ème Art  ont été entamés depuis deux ans et qu’en collaboration avec la société « Es-Salam », tout un programme a été mis au point pour faire de cet événement une manifestation d’un tout autre genre et différente des autres rendez-vous du cinéma en Tunisie, que ce soit les JCC, « Manarat », ou « Gabès Cinéma Fenn » par exemple.

MIFF
MIFF – Mokhtar Lajimi, Directeur général du MIFF

C’est que le MIFF se veut un sommaire des Best Off du cinéma mondial des cinq continents, avec des films qui ont été primés dans d’autres festivals et qui seront encore une fois récompensés par ce festival, de par la qualité de l’œuvre et ses spécificités artistiques, techniques, esthétiques et autres.

Les futurs lauréats de ce festival seront départagés par un jury international et récompensés par le « Galion d’Or ». Un nouveau trophée aux caractéristiques bien propres à la Tunisie, avec la symbolique du nom et de la forme, rappelant l’épopée carthaginoise…

Tout comme l’affiche de ce nouveau festival, inspirée de l’œuvre du grand ami de la Tunisie, l’artiste Paul Klee, envoûté par les couleurs et les lumières de la Tunisie.

Au total, dix « Galion d’Or » seront remis aux vainqueurs des différentes compétitions qui concerneront les L.M. fiction (12 films dont 2 tunisiens), les L.M documentaire (6 films dont 2 tunisiens), les C.M. (12 films dont 4 tunisiens), en plus de la Section « Cinéma et Patrimoine » (10 films), celle de «Cinéma et mémoire » (6 films).

Pour ce qui est de la participation, 65 films ont été retenus à ce jour pour les différentes projections, venant de 21 pays qui sont, en plus de la Tunisie, l’Algérie, la Syrie, le Liban, l’Egypte, l’Irak, l’Iran, le Sénégal, le Venezuela, la Chine, la Russie, l’Italie, la Macédoine, la Bosnie, Haïti, la Turquie, le Kurdistan, la France, la Belgique, la Hongrie et la Pologne.

MIFF
Conférence de presse du MIFF – Mokhtar Lajimi, Directeur général du MIFF

Quant aux espaces de projection, les salles dont dispose la Médina Yasmine Hammamet sont toutes faites pour ce genre de manifestation, avec la grande salle de conférence Hannibal (pouvant contenir quelque 2000 places) et la salle Odyssée, auxquelles seront ajoutés des espaces de plein air comme la tente qui sera dressée sur l’esplanade « Errahba », au milieu de la Médina, pour accueillir de multiples projections adressées au grand public. A ce propos, et pour cette édition de lancement, le public est invité à assister gratuitement aux différentes projections des films en compétition et ceux en-dehors.

Par ailleurs, de grandes vedettes internationales du cinéma fouleront le Tapis Rouge du MIFF lors de l’ouverture et d’autres seront présents lors de la manifestation ou pour animer des Masters Class.

Le MIFF sera une nouvelle orientation dans la promotion du cinéma national et international, un Master des grands films internationaux qui sera couvert par de nombreux correspondants étrangers et de nombreux médias nationaux et internationaux ….

Une Médina qui sera habillée de mille couleurs pour traduire cette parfaite symbiose entre cinéma et tourisme lors d’un événement d’envergure internationale, soutenu par le ministère des Affaires culturelles et celui du Tourisme, en plus de nombreux partenaires publics et privés.

(Communiqué)

Commentaires: