Tunisie : Moncef Marzouki qualifie Kais Saied de « malade mental »

Moncef Marzouki exprime son soutien à Hamadi Jebali et Ghazi Chaouachi

L’affaire Hamadi Jebali et les poursuites judiciaires engagées contre Ghazi Chaouachi ont poussé l’ancien président de la République Moncef Marzouki à réagir.

Une réaction à la hauteur de l’animosité qui existe entre lui et le Chef de l’Etat puisque Moncef Marzouki a appelé, ce vendredi 13 mai 2022, dans un statut publié sur sa page Facebook, à la désobéissance civile.

Exprimant son soutien Il à l’ancien chef du gouvernement Hamadi Jebali et au secrétaire général d’Attayar, Ghazi Chaouachi, Moncef Marzouki a appelé les Tunisiens à descendre en masse dans la rue, ce dimanche 15 mai pour « se se débarrasser de cette catastrophe », dit-il.

« Vous insistez pour traiter avec cet homme comme étant un politicien dictateur (…). Je répète que nous sommes face à un malade mental qui ne s’arrêtera pas avant d’avoir détruit l’Etat et la société », a-t-il écrit.

Rappelons que la ministre de la Justice, Leila Jaffel a ordonné, hier le Procureur général auprès de la Cour d’appel de Tunis, d’engager les poursuites judiciaires à l’encontre de Ghazi Chaouachi, accusé de calomnie de nature à nuire à l’ordre public.

Ghazi Chaouachi a affirmé que la cheffe du gouvernement ainsi que certains ministres sont sur le point de démissionner.

Quant à Hamadi Jebali, plusieurs rumeurs ont circulé, hier soir, sur la prétendue arrestation de l’ancien chef du gouvernement.

Commentaires: