Michael Gahler à Najla Bouden : « L’UE soutient le processus de rectification en Tunisie »

Michael Gahler, reçu par Najla Bouden | CP : Présidence du gouvernement (11-04-2022)

La cheffe du gouvernement Najla Bouden a reçu, dans la soirée de lundi 11 avril 2022, au palais du gouvernement à la Kasbah, une délégation de la commission des affaires étrangères du Parlement européen.

Najla Bouden a passé en revue les prochaines échéances politiques dont le référendum du 25 juillet 2022 et les élections législatives programmées pour le 17 décembre 2022, soulignant qu’une démarche participative a été mise en oeuvre pour l’exécution de la feuille de route du président Saied.

Selon un communiqué de la Présidence de la République, les eurodéputés ont souligné la nécessité de respecter les principes de participation, de représentativité et de pluralisme dans les prochaines étapes de cette feuille de route. Ils ont fait part de leur disposition à soutenir la Tunisie à achever ses échéances politiques dans de meilleures conditions.

Michael Gahler, chef de la délégation et rapporteur permanent pour la Tunisie au sein de la commission des affaires étrangères, Javier Nart, Jakop Dalunde et Andrea Cozzolino, président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec les pays du Maghreb ont soutenu que l’UE se tenait aux côtés de la Tunisie dans son processus de rectification pour renforcer sa démocratie.

Cette rencontre s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger Othman Jerandi et de l’ambassadeur de l’UE Marcus Cornaro.

Najla Bouden Romdhan a également reçu Gilles Kepel, envoyé spécial du président français, lors d’une rencontre, qui s’est déroulée en présence de l’Ambassadeur de France en Tunisie André Parant, et qui a porté sur le renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine de la protection des jeunes contre l’extrémisme violent.

Par ailleurs, les questions liées au dialogue national et aux échéances à venir ont été au centre d’une réunion tenue au Palais de Carthage, entre le président Kaïs Saïed et la délégation de parlementaires européens.

Le président Saïed a passé en revue les raisons sous-tendant les mesures et les dispositions décrétées depuis le 25 juillet 2021, réaffirmant son souci de mettre fin à cette période exceptionnelle à travers la concrétisation des mesures annoncées, indique la présidence dans un communiqué.

Le président de la République a, par ailleurs, assuré aux eurodéputés que « le dialogue national a déjà démarré et qu’il s’appuiera sur les résultats de la consultation électronique, afin de préparer au mieux l’organisation du référendum et la tenue d’élections législatives libres et intègres sous la supervision de l’Instance supérieure indépendante pour les élections. »

Commentaires: