« Comme au bon vieux temps » : Retour de la tension entre le MI et les supporters !

Les signataires ont également dénoncé l’arrestation « humiliante » d’un groupe de supporters sportifs.

Des organisations et des associations ont critiqué le contenu d’un communiqué publié hier par le ministère de l’Intérieur concernant la protestation organisée par des citoyens devant le théâtre municipal de la capitale, estimant qu’elle comportait une stigmatisation pour un groupe de citoyens qui ont choisi d’exprimer une position politique de manière pacifique.

Les signataires ont également dénoncé l’arrestation « humiliante » d’un groupe de supporters sportifs à la suite du match de football entre l’Espérance sportive de Tunis et l’Union Sportive de Tataouine.

Et d’estimer que les images de l’arrestation circulant sur les réseaux sociaux « rappellent les mêmes pratiques survenues en janvier 2021 ».

Les 19 organisations et associations ont tiré la sonnette d’alarme quant à la fréquence ascendante des dépassements ces derniers jours contre les supporters qui soutiennent l’affaire du jeune Omar Labidi.

Par ailleurs, elles ont tenu le ministre de l’Intérieur pour responsable des récentes violations, appelant au respect du droit d’expression des Tunisiens.

Elles ont également mis en garde contre le sentiment de colère croissant parmi de grands groupes de supporters sportifs à la suite des récentes violations et du retour des pratiques qui rétablissent les violations de janvier et février 2021, appelant à tenir les responsables de toutes les violations récentes pour responsables et non à normaliser avec l’impunité.

Commentaires: