Une délégation du Parlement européen en Tunisie pour tâter le pouls

Cette délégation sera composée de Michael Gahler (Parti Populaire Européen/ Allemagne), chef de la délégation et rapporteur permanent pour la Tunisie au sein de la commission des affaires étrangères. | CP : Agenda.ge

Une délégation du Parlement européen est attendue à Tunis, à partir de lundi prochain pour une visite qui s’étalera du 11 au 13 avril 2022.

Des eurodéputés visiteront la Tunisie afin de mener des consultations sur les progrès réalisés par le pays sur la voie des réformes politiques et le retour à la stabilité institutionnelle, a fait savoir, ce jeudi 7 avril, la délégation de l’union européenne en Tunisie dans un communiqué.

Cette délégation sera composée de Michael Gahler (Parti Populaire Européen/ Allemagne), chef de la délégation et rapporteur permanent pour la Tunisie au sein de la commission des affaires étrangères, Javier Nart (Renew Europe,Espagne), Jakop Dalunde (Verts/ALE, Suède) et Andrea Cozzolino (Alliance progressiste des socialistes et démocrates, Italie), président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec les pays du Maghreb.

Au cours de cette visite, des députés de la commission des affaires étrangères du Parlement européen rencontrera le président de la République Kaies Saïed, des représentants du gouvernement, de partis politiques et de la société civile pour discuter de la manière dont l’UE peut continuer à soutenir la Tunisie dans son processus de réformes politiques et de consolidation démocratique.

Au cours de cette visite, la nécessité de tenir un dialogue politique inclusif sera réaffirmée ainsi que le respect de l’Etat de droit, des libertés civiles et des droits humains, un système politique fondé sur des principes démocratiques, notamment la séparation des pouvoirs garantie par des contre-pouvoirs institutionnels.

Cette délégation sera également l’occasion de discuter avec les interlocuteurs concernés si et comment le Parlement européen peut soutenir la Tunisie dans la préparation des élections prévues en décembre prochain.

Nabila Massrali, porte-parole du Haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell a fait savoir que l’Union européenne est très préoccupée par les derniers développements en Tunisie, notamment la dissolution du Parlement et les poursuites judiciaires entamées contre certains députés.

Elle a appelé au retour, dans les meilleurs délais, à un fonctionnement normal des institutions et assuré qu’elle suivra attentivement les différentes étapes de mise en œuvre du calendrier politique approuvé en décembre 2021.

Commentaires: