Tunisie : Face à la pénurie, les boulangers tirent la sonnette d’alarme

Les boulangeries demandent une intervention urgente du ministère du Commerce

Le président de la Chambre nationale des propriétaires de boulangeries, Mohamed Bouanan, a appelé le ministère du Commerce à tenir une réunion d’urgence afin de trouver une solution à la crise que traversent les boulangeries.

Il a indiqué qu’une réunion élargie s’est tenue hier, mercredi 16 mars, et a vu la participation des représentants des chambres de la Fédération tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat de tous les gouvernorats.

Les participants ont souligné l’importance de verser toutes les sommes dues des boulangeries dans les plus brefs délais, et de trouver des solutions urgentes pour remédier au problème des boulangeries anarchiques qui, selon leurs dires, sont à l’origine de la pénurie de farine et de la semoule.

Notons que le président de la chambre syndicale des boulangeries modernes à l’Ariana a été arrêté, hier, sur ordre du tribunal de première instance de l’Ariana.

Selon Mosaïque FM, ce responsable syndical est en possession d’une boulangerie impliquée dans des affaires de spéculation et de monopole de produits alimentaires subventionnés.

Toujours selon la même source, 2,5 tonnes de farine subventionnée ont été saisies dans cette boulangerie.

Le président de la République, Kais Saied a annoncé, il y a une semaine que  » l’opération d’assainissement du pays contre les spéculateurs  » a bien démarré, ajoutant qu’un décret présidentiel dans ce sens sera soumis au prochain conseil ministériel.

Recevant la cheffe du gouvernement, Najla Bouden, le président a souligné que cette opération n’est pas une campagne habituelle, mais plutôt une politique d’Etat qui mobilise les unités de contrôle économique et les unités sécuritaires.

L’objectif étant de combattre farouchement et avec détermination les spéculateurs ainsi que les circuits de contrebande.

Commentaires: