La Russie reprend graduellement ses exportations de blé

La Russie a progressivement repris l’exportation de son blé depuis ses ports de la mer Noire, malgré les restrictions à la navigation dans la mer d’Azov, rapporte l’agence Reuters, se basant sur les déclarations d’analystes.

« Les exportations sont en cours depuis les cinq terminaux (d’exportation de céréales) de la mer Noire », a déclaré le cabinet de conseil agricole IKAR dans une note.

Les prix du blé russe restent extrêmement volatiles, a déclaré IKAR, notant que le prix du blé, qui a une teneur en protéines de 12,5%, a atteint 415 dollars la tonne depuis les ports de la mer Noire le 11 mars.

Sovecon, un autre cabinet de conseil, a rapporté que les terminaux russes de la mer Noire ont chargé 400.000 tonnes de blé la semaine dernière et que des navires entrent et sortent des ports. « La navigation complète dans la mer d’Azov est toujours suspendue, mais certains navires ont commencé à traverser le détroit de Kertch (vers la mer Noire) », a-t-il ajouté.

Sur le marché intérieur, les agriculteurs russes ont commencé à refuser les contrats précédemment signés face à la forte demande des exportateurs et des acheteurs nationaux, a déclaré Sovecon.

La récente décision de la Russie de suspendre les exportations de céréales vers certains pays de l’ex-Union soviétique n’a pas encore été approuvée, mais, a déclaré Sovecon, les acteurs du marché signalent déjà des restrictions non officielles pour les approvisionnements ferroviaires en céréales de la Sibérie au Kazakhstan.

Commentaires: