Conséquences de la crise ukrainienne sur la Tunisie : Les explications de la BCT

Lors d’un point de presse tenu ce mardi 1er mars 2022, le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie Marouane Abassi est revenu sur les conséquences de la crise ukrainienne sur la Tunisie.

Selon ses déclarations, actuellement, il n’y a aucun risque sur le taux de change étant donné que les réserves en devises couvrent environ 130 jours d’importation.

Tout le mal réside dans le prix de vente à l’échelle mondiale de pétrole et de céréales étant donné que l’Ukraine est parmi les premiers producteurs de ces derniers.

Abassi a annoncé dans ce sens qu’une cellule de crise a été formée au sein de la banque des banques pour se pencher sur cette situation.

Le haut responsable a reconnu que la situation est difficile appelant à préserver la récolte de céréales pour cette année ainsi que les ressources en eau.

Commentaires: