Tunisie : Le secteur de l’hôtellerie est au bord de la faillite, avertit la FTH

Dorra Miled, présidente de la FTH

En dépit d’une saison estivale assez confortable sauvée notamment par le tourisme interne, les hôtels font toujours face à une situation de crise. La vague mondiale de contamination par le nouveau variant du coronavirus Omicron a enfoncé le clou.

Intervenant ce mercredi 2 février 2022 sur les ondes d’Express FM, la présidente de la fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH) Dorra Miled a fait état d’un « secteur sinistré ».

Si pour elle, la crise pandémique sanctionne sévèrement depuis deux ans les hôteliers et tout le secteur du tourisme, une action gouvernementale s’impose, appelle-t-elle.

Selon son intervention, comparé à 2019, le nombre de nuitées a chuté de 80%, enfonçant les établissements hôteliers dans une crise sans précédent.

Elle rappelle que les revenus touristiques n’ont pas dépassé les 2,1 milliards de dinars en 2021 contre plus de 5 milliards en 2019.

La responsable pense même que le secteur est au bord de la faillite en l’absence de mesures urgentes. Elle appelle notamment à alléger les mesures d’entrée en Tunisie, surtout que la pandémie se dirige vers la disparition et que des destinations concurrentes ont commencé à le faire.

« Alors que les réservations touristiques pour l’été prochain sont normalement effectuées durant cette période, la situation est toujours floue en Tunisie et on ne sait pas quand est-ce que les mesures sanitaires seront levées », a-t-elle dénoncé.

Commentaires: