Kais Saied : « En Tunisie, les libertés sont plus que jamais garanties « 

Sous pression suite aux récentes manifestations contre le 25 juillet qui ont basculé dans la répression policière, le chef de l’Etat Kais Saied a reçu ce jeudi 20 janvier 2022 le ministre de l’Intérieur Taoufik Charefddine pour réitérer son engagement à défendre les libertés et les droits.

Selon un communiqué de la présidence, Kais Saied a estimé qu’aujourd’hui les libertés sont garanties plus que jamais en Tunisie.

Dans ce sens, le président de la République a appelé à l’application de la loi contre tous, refusant tout recours à la violence et tous les dépassements de quiconque.

Une entrevue qui intervient suite à la polémique provoquée par le décès d’un citoyen qui aurait participé aux manifestations du vendredi dernier.

Selon le mouvement « Citoyens contre le coup d’Etat », un manifestant aurait succombé à ses blessures lors des manifestations du vendredi dernier.

Le tribunal de première instance de Tunis a décidé d’ouvrir une enquête sur les circonstances de décès de cette personne. Selon les premiers éléments de l’enquête, il s’agit d’un quinquagénaire originaire de Sousse, retrouvé vendredi dernier dans un état de santé déplorable.

Il avait été transporté dans un hôpital de Tunis où il est décédé hier mercredi 19 janvier 2022 après son admission en réanimation.

 

Commentaires: