En dépit des mesures sanitaires, le PDL poursuit son sit-in devant l’UISM


Le parti destourien libre (PDL) a décidé la poursuite de son sit-in, entamé depuis deux mois, devant les locaux du bureau de Tunis de l’Union internationale des savants musulmans (UISM).

Le parti met en garde les autorités contre « l’utilisation de toute forme de violence contre les sit-inneurs ou une quelconque volonté de les déloger, sous prétexte de la situation sanitaire ».

Pour faire face à la nouvelle vague de contaminations au Covid-19, la présidence du gouvernement a décidé l’interdiction durant quinze jours de tout rassemblement dans les lieux publics et privés, fermés ou ouverts. Un couvre-feu de 22h00 à 05h00 a également été décrété.

Dans une déclaration, publiée, jeudi, le PDL a de nouveau réclamé la fermeture et la suspension des activités de la section de Tunis de l’Union internationale des savants musulmans qu’il a qualifiée d’ « organisation terroriste affiliée au Frères musulmans ».

Des membres du PDL observent, depuis novembre 2020, un sit-in devant le siège de l’UISM à Tunis pour exiger la fermeture de ses locaux.

Commentaires: