La Tunisie n’est pas à l’abri de la cinquième vague de la pandémie, avertit Mrabet

Le ministre de la Santé, Ali Mrabet a souligné, samedi à Kasserine, que la Tunisie n’est pas à l’abri de la cinquième vague de la pandémie du coronavirus avec ses deux mutants « Omicron » et « Delta » qui frappe le monde actuellement.

Mrabet a ajouté, en marge de la commémoration du 11e anniversaire de la journée du Martyr, que le nombre de personnes infectées par le variant « Omicron », à forte propagation, ne cesse d’augmenter en Tunisie ce qui nécessite, a-t-il dit, davantage de vigilance et le respect des mesures préventives et des dispositions des protocoles sanitaires.

Il a ajouté que la Tunisie s’est préparée à cette vague à travers l’accélération de la campagne de vaccination, rappelant que plus de 6 millions de Tunisiens ont été entièrement vaccinés. Dans une déclaration à la TAP, le ministre a expliqué que le ministère de la Santé a pris les dispositions nécessaires en prévision de cette vague en dotant les établissements de santé de lits de réanimation et d’oxygène.

Il a estimé que ces mesures restent insuffisantes et qu’il importe de prendre conscience de la nécessité d’adopter les gestes barrières et de recevoir la troisième dose de vaccination anti-Covid afin de limiter la propagation de cette épidémie et faire face aux risques de la cinquième vague.

Commentaires:

Commentez...