Tunisie : Noureddine Bhiri assigné à résidence

Le ministre de l’Intérieur Taoufik Charfeddine a rendu deux décisions administratives plaçant le leader du mouvement Ennahdha, Noureddine Bhiri en résidence surveillée.

Confirmant l’information, l’ancien dirigeant nahdhaui Samir Dilou a indiqué qu’il s’agit d’une décision politique. Il s’agit selon lui, d’un kidnapping et d’un acte de violence perpétré à l’encontre de Bhiri.

Et d’ajouter que les autorités juridiques, civiles et militaires ont démenti l’émission d’une décision d’arrestation.

Ce matin, Noureddine Bhiri, en compagnie de son épouse, a été interpellé par des individus alors que Saida Akremi a été agressée et s’est vue confisquer son téléphone et les clés de son véhicule.

Le mouvement Ennahdha estime que Noureddine Bhiri a été interpellé par des agents de sécurité en civil, dénonçant une politique de règlement de compte hors du cadre juridique.

Commentaires: