Dr. Bouguira revient à la charge : « Des milliers de Tunisiens risquent de mourir »

Il était le premier à avertir contre une crise sanitaire catastrophique survenue l’été dernier. Aujourd’hui, Dr. Zakaria Bouguerra revient à la charge, insistant dans ses appels à agir avant qu’il ne soit trop tard.

Sur son compte Facebook, comme lors de nombreuses apparitions médiatiques précédentes, Zakaria Bouguerra met en garde contre une nette détérioration de la situation épidémiologique. Pour lui, des milliers de Tunisiens pourraient mourir si on n’applique pas des mesures sévères.

Selon les précisions du médecin, le gouvernement est appelé à isoler tous les cas infectés et à imposer un test PCR pour tout arrivant en Tunisie. Il est ensuite primordial, ajoute-t-il, de faire avancer les vacances scolaires, car, les enfants et les jeunes sont devenus des vecteurs de contamination.

Pour lui, ce sont les seules mesures qui pourront nous épargner une nouvelle vague de contamination par le coronavirus, d’autant plus que certains indicateurs commencent à inquiéter.

En tout cas, pour le ministre de la Santé publique, Ali Mrabet, il faut doubler de vigilance.  Dans un message qui s’inscrit comme un avertissement, il a appelé à continuer à respecter les « gestes barrières », dont le port des masques dans les espaces publics et les lieux de réunion, pour éviter une nouvelle vague de COVID-19.

Le comité scientifique de lutte contre le coronavirus a recommandé mardi lors de sa réunion périodique l’impératif de surveiller les nouveaux foyers de contamination de coronavirus dans certains établissements éducatifs situés dans 04 gouvernorats, a annoncé Amine Selim, membre du comité.

Selim a précisé que des foyers de contamination ont été récemment découverts dans certains établissements éducatifs dans les gouvernorats de Kairouan, Monastir, Sousse et Nabeul (à Haouaria).

Commentaires:

Commentez...