Sahbi Ben Slama : « Pourvu que les Tunisiens prennent conscience de l’ampleur du phénomène de la violence »

Agressé il y a une semaine par son élève au lycée Ibn Rachik à Ezzahra, l’enseignant Sahbi Ben Slama a estimé que son agresseur a voulu le tuer compte tenu de la manière brutale dont il l’a attaqué.

La victime a indiqué que l’élève lui avait demandé quelques jours avant l’agression de lui permettre de passer l’examen de contrôle étant donné qu’il s’était absenté, chose qui a été refusée par l’enseignant qui l’a appelé à présenter une attestation prouvant que l’absence était légitime.

Ben Slama a confirmé avoir été par la suite surpris par l’élève qui est entré dans la salle de classe, a ouvert son sac à dos et a sorti une hachette avec laquelle il l’a agressé à plusieurs reprises.

Le professeur a exprimé son espoir que cet incident soit l’occasion pour la société tunisienne de prendre conscience de l’ampleur du phénomène de la violence et de la nécessité d’y faire face. D’autre part, il a réaffirmé son droit de poursuivre l’élève en justice.

Commentaires:

Commentez...