80% des propriétés des Juifs de Tunis ont été spoliées, se désole Perez Trabelsi

Brisant le silence autour de la question des droits des Juifs en Tunisie, Perez Trabelsi, président de l’association de la Ghriba se désole de l’actuelle situation.

Dans une interview accordée à Ekher Khabar, le responsable estime que les droits des Juifs ont été confisqués notamment en ce qui concerne la question de la propriété. Il explique dans ce sens que jusqu’à 80% des propriétés des Juifs de Tunis ont été spoliés, et que ces derniers n’ont pu les récupérer.

Pour lui, à Tunis, l’absence d’un représentant légal des Juifs a fait empirer la situation dans la mesure où ces propriétés ont été cédées gratuitement ou spoliées par des inconnus.

Evoquant la situation de la synagogue de la Ghriba, il explique que depuis quatre ans l’association n’a reçu aucune subvention de la part des autorités tunisiennes, affirmant qu’elle compte sur ses propres moyens pour mener les travaux d’entretien chaque année.

S’agissant des derniers évènements politiques en Tunisie, Trabelsi soutient que les juifs de Tunisie ne considèrent pas le passage en force du 25 juillet comme un putsch, souhaitant tout le succès à Kais Saied.

Commentaires:

Commentez...