25 juillet : Abdelatif Mekki s’en prend aux erreurs de Rached Ghannouchi

Le dirigeant démissionnaire d’Ennahdha, Abdelatif Mekki poursuit ses déclarations hostiles à Rached Ghannouchi. Désormais, il le prend pour responsable des évènements du 25 juillet, qu’il considère comme un coup d’Etat.

Invité sur Shems FM, Abdelatif Mekki est revenu sur le passage en force effectué par le président de la République un certain 25 juillet, ayant conduit au gel du parlement.

L’ancien responsable d’Ennahdha pense que les faux pas et les erreurs de Rached Ghannouchi sont derrière les évènements du 25 juillet. « Si Rached Ghannouchi n’avait pas multiplié les erreurs, Kais Saied n’aurait jamais pu réussir son coup d’Etat », a-t-il estimé.

Il affirme que Rached Ghannouchi s’est accaparé la prise de décision au sein d’Ennahdha et que le mouvement a, depuis 2012, tout fait pour éviter cela.

Pour Mekki, le président de la République avait dès le départ son projet politique et a pu bénéficier des erreurs de toute la classe politique.

Plus d’une centaine de dirigeants du mouvement Ennahdha, dont des députés au parlement gelé, des membres de l’Assemblée constituante, des membres du Conseil de la Choura, ainsi qu’un certain nombre de responsables régionaux, avaient annoncé une démission collective du mouvement.

Dans une déclaration commune, les démissionnaires avaient attribué leur décision à la perturbation de la démocratie interne au sein du mouvement et le monopole de la décision par un groupe de loyalistes Rached Ghannouchi.

Commentaires:

Commentez...