Tunisie : Un programme de réformes profondes pour relancer l’économie

Pour faire face à la crise économico-financière en Tunisie, un plan de stabilisation macroéconomique visant à faire face à l’aggravation du déficit public, aux pressions inflationnistes et aux différentes difficultés financières et économiques que traverse le pays, est en train d’être élaboré par la BCT et les ministères des Finances et de l’Economie.

Outre ce plan qui est en train d’être élaboré, le gouvernement prépare un programme de réformes profondes qui vise notamment la relance de l’activité économique et l’accélération de la croissance, comme l’a fait savoir, ce jeudi 28 octobre, le ministre de l’Economie et de la planification, Samir Saied en recevant la directrice du bureau de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) en Tunisie, Nodira Mansourova.

La BERD, partenaire de choix

Ce programme va mettre l’accent sur l’ensemble des moteurs de croissance, investissements, exportations, appui aux PMEs, numérisation, bonne gouvernance, économie verte et énergies renouvelables.

A ce titre, Samir Saied a mis en avant les efforts de la BERD au cours de la dernière décennie, et son engagement dans le financement de plusieurs projets, dans les secteurs public et ou privé.

La BEI poursuit son soutien

Samir Saied a également reçu le chef de la Représentation de la Banque européenne d’investissement (BEI), Jean-Luc Revéreault pour discuter de la coopération entre les deux parties et des programmes d’action pour la prochaine période, qui se concentreront sur le transport urbain, l’énergie électrique, l’aménagement et le développement des établissements éducatifs.

A cette occasion, Revéreault a assuré l’engagement de la BEI à poursuivre son soutien à la Tunisie et à contribuer à la réalisation de ses projets de développement prioritaires, qui sont à même de promouvoir l’activité économique et créer des opportunités de croissance durable.

Commentaires:

Commentez...