Les situations sociales de deux députées prises en charge, sur ordre de Kais Saied

Dans un communiqué rendu public ce mercredi 20 octobre 2021, le ministère des Affaires sociales annonce que le président de la République a ordonné de prendre en charge la députée Hajer Bouhlel, ainsi qu’une autre députée.

Le communiqué explique cette décision par la situation sociale des deux députées indépendamment des considérations politiques.

Hajer Bouhlel souffre d’une maladie cancéreuse. Il y a quelques jours, elle a affirmé que les décisions du gel des activités du parlement l’ont privée de recevoir les soins nécessaires vu son nouveau statut.

Toujours selon le communiqué des Affaires sociales, le président de la République a insisté sur la nécessité de respecter les conditions humanitaires avant toute considération politique, montrant son attachement à préserver les droits de tous les Tunisiens.

Suite aux mesures du 25 juillet portant notamment sur le gel des activités du parlement, plusieurs députés se sont trouvés sans revenus.

Le député du Courant démocratique, Nabil Hajji, a confirmé ce mercredi 13 octobre 2021, qu’il y a plus d’une centaine de députés qui se trouvent depuis plus de deux mois sans revenus, après le gel des activités du Parlement.

« Les députés qui travaillent en tant qu’ingénieurs, avocats, hommes d’affaires et autres n’ont pas été affectés par la décision tandis que d’autres, exerçant dans la fonction publique ou retraités, se sont retrouvés sans revenus puisqu’ils ont renoncé à leurs salaires et mandats à la prise de leurs fonctions sous le dôme de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) », a-t-il déclaré.

Commentaires:

Commentez...