Le nombre de femmes dans le nouveau gouvernement est en-deçà des attentes, selon l’UNFT

La nomination de plusieurs femmes au sein du nouveau gouvernement a été saluée par l’Union nationale de la femme Tunisienne (UNFT) qui s’est déclarée satisfaite, notamment, par les nominations à la tête de ministères de souveraineté.

Toutefois, et malgré la présence de 8 ministres femmes et une secrétaire d’Etat, en plus de la cheffe du gouvernement, l’union a estimé que ce chiffre reste au-deçà des attentes et ne répond pas au principe de parité.

L’absence de parité n’illustre également pas le rôle jouée par les Tunisiennes « qui ont contribué au sauvetage du pays dans les toutes les étapes difficiles et prouvé leur compétences dans différents domaines », estime l’union.

Dans un communiqué publié ce lundi 11 octobre 2021, à l’issue de l’annonce du nouveau gouvernement, l’UNFT a exprimé le souhait de voir la présence des femmes se renforcer davantage dans les hauts postes de responsabilité et à la tête d’établissements publics, d’administrations régionales et de postes diplomatiques.

La cheffe du gouvernement, Najla Bouden Romdhan, a annoncé, ce lundi, la composition de son gouvernement.

Son équipe gouvernementale est composée de 24 ministres (16 hommes et 8 femmes) et d’une secrétaire d’Etat.

Il s’agit de :

  • Leila Jaffel – ministre de la Justice
  • Imed Menniche – Ministre de la Défense
  • Taoufik Charfeddine – ministre de l’Intérieur
  • Othmane Jerandi – ministre des Affaires étrangères
  • Sihem Boughdiri – ministre des Finances
  • Samir Saied  – ministre de l’Economie
  • Malek Zahi – ministre des Affaires sociales
  • Neila Nouira – ministre de l’Industrie
  • Fadhila Rebhi – ministre du Commerce
  • Mohamed Elyes Hamza : ministre de l’Agriculture
  • Ali Mrabet – ministre de la Santé
  • Fathi Slaouti – ministre de l’Education
  • Moncef Boukthir : ministre de l’Enseignement supérieur
  • Moez Ben Hassine – ministre du Tourisme
  • Hayet Ktata – ministre des Affaires culturelles
  • Nasreddine Ncibi – ministre de l’emploi
  • Kamel Deguich : ministre de la Jeunesse et des sports
  • Nizar Ben Neji : ministre des Technologie
  • Rabii Majidi : ministre du Transport
  • Sarra Zaâfrani : ministre de l’Equipement
  • Mohamed Rekik : ministre des Domaines de l’Etat
  • Leila Chikhaoui : ministre de l’Environnement
  • Brahim Chaibi : ministre des Affaires religieuses
  • Amel Belhaj : ministre de la Femme
  • Aida Hamdi – secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères chargée de la coopération internationale.

Commentaires:

Commentez...