Fermeture du centre d’hébergement des réfugiés et demandeurs d’asile à Zarzis

Illustration

Au cours d’une séance de travail réunissant les autorités régionales et locales et des représentants d’organisations humanitaires du gouvernorat de Médenine, il a été décidé de fermer le centre d’hébergement des réfugiés et demandeurs d’asile à Zarzis, sur fond de tension avec les habitants de la région.

En effet, les protestations se sont multipliées après qu’un réfugié ait harcelé une habitante du quartier.

Ainsi, le Haut Commissariat aux Réfugiés aidera les réfugiés et demandeurs d’asile résidant dans ce logement, après sa fermeture, à trouver des logements en dehors des zones urbaines, selon le coordinateur Naoufel Tounsi.

Dans ce contexte, hier, lundi, un premier groupe de résidents a quitté le centre, qui abrite 100 réfugiés et demandeurs d’asile. Après la fermeture de cet espace, deux centres restent encore sous la tutelle du Haut Commissariat aux Réfugiés dans le gouvernorat de Médenine.

A Médenine, le nombre de réfugiés et demandeurs d’asile a atteint, jusqu’à septembre, 1085 personnes, réparties entre 255 Soudanais, 231 Erythréens et 211 Syriens, et le reste sont de nationalités différentes.

Commentaires:

Commentez...