Baffoun à Saied : « Les élections anticipées doivent être organisées dans la légalité »

Le président de la République, Kaïs Saïed a reçu jeudi 30 septembre 2021, le premier président de la Cour des Comptes, Najib Gtari, qui lui a remis un rapport de contrôle portant sur la gestion administrative et financière de l’Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) durant les élections municipales de 2018 et les élections des membres du CSM.

A cet effet, Kais Saied a appelé la justice à se mobiliser contre les infractions électorales commises lors de ces élections. Des infractions et des crimes électoraux qui peuvent être sanctionnées par le retrait de certaines listes électorales parvenues au parlement, cela impliquerait des élections anticipées.

C’est dans ce contexte que le président de l’ISIE, Nabil Baffoun a affirmé que toute élection doit être organisée dans le cadre de la légalité et la légitimité.

Dans une déclaration accordée au journal al Maghreb, il a expliqué que l’ISIE n’est pas seulement une instance technique chargée d’organiser les élections, mais aussi une structure qui veille sur le respect de la démocratie et la constitution.

Insistant sur l’indépendance de l’ISIE, Baffoun a rappelé que l’instance avait offert tous les droits et les garanties à Kais Saied lors des élections de 2019 alors qu’il était en dehors des cercles du pouvoir.

Commentaires:

Commentez...