La démocratie en Tunisie au centre du sommet des pays du sud de l’UE

Neuf pays européens ont participé au 8ème Sommet des pays du sud de l’Union européenne. A l’issue des travaux de ce sommet, ils ont appelé à préserver la démocratie en Tunisie.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de Chypre, Croatie, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Portugal et de Slovénie ont participé, vendredi 17 septembre à Athènes, à ce Sommet dont les travaux ont été consacrés aux questions régionales dont notamment la situation en Tunisie, en Libye, les flux de migration irrégulière et le processus de paix au Moyen-Orient.

Une déclaration conjointe a été publiée en marge du sommet et dans laquelle ils « réaffirment la nécessité de préserver la démocratie, les procédures constitutionnelles et l’Etat de droit en Tunisie », estimant que « l’efficacité et le bon fonctionnement du gouvernement sont déterminants pour faire face à la crise économique actuelle, qui requiert une solution urgente ».

Dans cette déclaration il est également fait mention du soutien des pays du sud de l’UE à la Tunisie. « Nous continuons d’apporter notre plein soutien aux efforts de ce pays pour juguler la crise économique et sociale, aggravée par la pandémie, et nous soulignons la nécessité de préserver la stabilité de la Tunisie et celle de la région », lit-on dans la déclaration.

Commentaires:

Commentez...